Solutions de chauffage et d’isolation thermique
Cherbourg - Saint-Lô - Granville
Avranches - Caen

Plancher chauffant


Longtemps considérés comme responsables des jambes lourdes, les planchers chauffants d’aujourd’hui n’ont plus grand chose à voir avec les premières installations des années 60. Le procédé technique est monté en gamme et a bénéficié des progrès technologique des trente dernières années et aussi des progrès de l’isolation thermique du bâti qui permettent aujourd’hui de fonctionner en très basse température. Le chauffage au sol diffuse désormais une chaleur douce et régulière en s’appuyant sur le principe du transfert de chaleur par rayonnement.

Retentissement phlébologique du plancher chauffant par eau basse température

Soucieux d’effacer définitivement auprès du grand public, l’image négative du plancher chauffant des années 1960, COCHEBAT (Syndicat national des fabricants de composants et de systèmes intégrés de chauffage, rafraîchissement et sanitaires) a souhaité recueillir l’avis du milieu médical sur le chauffage au sol par eau basse température.

En collaboration avec la Société Européenne de Phlébologie représentée par son président, le Pr Wallois ainsi que par son secrétaire général, le Dr Vin, une étude sur le retentissement phlébologique du chauffage au sol a été entreprise.
En savoir plus 

Historique du plancher chauffant

Le mode de chauffage par le sol remonte à l'époque romaine. Soucieuse de son confort dans le domaine thermique, la population citadine se chauffe au moyen de carneaux en terre cuite dans lesquels circule de l'eau chaude ou de la fumée. Aujourd'hui les concepts hydrauliques sont reconnus pour leur confort et leur sécurité. Les systèmes de chauffage par le sol par tubes en matériaux de synthèse existent depuis plus de cinquante ans en Europe du nord. Depuis le décret de 1979, un nouveau procédé de plancher chauffant, basé sur une température relativement basse (28°C maximum), régulable individuellement, est apparu et s'est développé.
  • 1970 : les bâtiments étaient peu isolés, les planchers chauffants étaient donc à température élevée et provoquaient des lourdeurs dans les jambes.
  • 1990-2000 : fioul et gaz étaient peu chers : le plancher chauffant basse température était principalement un choix de confort (pas de radiateurs apparents, chaleur homogène même avec les pièces de grande hauteur, pas de sol froid sous les pieds, plus de lourdeurs dans les jambes)
  • 2005 à aujourd’hui : le plancher chauffant à eau basse température s’impose comme une évidence technique et financière.

Invisible, silencieux et enrobé dans la structure du sol, le plancher chauffant hydraulique est un système de chauffage à basse température qui offre un confort supérieur et une réelle économie par rapport aux émetteurs muraux.
Son inertie thermique permet de conserver la chaleur plus longtemps que des radiateurs. La chaleur est répartie de façon plus homogène dans chaque pièce, assurant une température douce et constante, sans phénomène de convection. La température délivrée est uniforme et linéaire pour un confort optimal. Le réglage de la température se fait pièce par pièce grâce au collecteur de distribution et de régulation. L'hygrométrie reste idéale car la chaleur produite par le sol ne dessèche pas l'air.
Le plancher chauffant offre un contact chaleureux et très agréable au pied, ce qui procure un confort thermique absolu dans l’habitat.

Réversible, il permet également le rafraîchissement l'été (en option) en inversant son processus de fonctionnement.
Il est universel et évolutif. En effet il peut fonctionner avec n’importe quel type de générateur (chaudière à granulés de bois, gaz, aérothermie, géothermie,…).

Grâce à la basse température, le rendement énergétique est très élevé, ce qui en fait un émetteur très économique. Associé à un générateur performant comme l’aérothermie, son rendement est tout simplement spectaculaire.

« L’autre grand avantage du plancher chauffant est qu’il libère de la place dans la maison (5% de capacité d’emménagement en plus par rapport à des radiateurs ou convecteurs). L’absence de radiateur ou convecteur permet d’utiliser toute la surface habitable sans contrainte. Les meubles peuvent ainsi plus facilement trouver leur place dans la maison. » « Le plancher chauffant est là encore discret puisqu'il est totalement silencieux. »

« Autre avantage du chauffage au sol : il ne nécessite aucun entretien particulier une fois installé. Et le nettoyage de votre sol en sera largement facilité particulièrement si vous optez pour le carrelage car il séchera très rapidement après son lavage » .

Enfin, détail intéressant, l'absence de convection supprime les traces disgracieuses de poussières que l'on trouve habituellement au-dessus des radiateurs.

Cet émetteur de chaleur s’impose aujourd’hui comme une évidence technique et financière dans les habitations neuves et réhabilitations lourdes, par son confort d’utilisation, son efficacité énergétique, l’absence d’émetteurs encombrants et inesthétiques sur les murs, sa durée de vie, son coût de revient, etc.

De quoi est fait le plancher chauffant ? Il est constitué de plusieurs composants :
  • Collecteur de distribution et de régulation (nourrice)
  • Bande périphérique (bande de rive ou bande résiliente)
  • Isolant
  • Tubes de chauffage
  • Chape d’enrobage des tuyaux

Energy Habitat travaille au quotidien pour vous apporter une sélection rigoureuse des meilleurs composants et matériaux actuellement disponibles sur le marché. La qualité des tubes par exemple fait l’objet d’une sélection drastique par Energy Habitat notamment pour sa souplesse, sa performance thermique, sa durabilité, ou encore sa qualité anti-oxygène…

La souplesse par exemple, est importante car elle permet d’obtenir un rayon de cintrage le plus faible possible, ce qui permet de couvrir une surface plus importante (y compris dans les recoins) avec un pas plus serré tout en évitant les coudes, pincements néfastes à la bonne diffusion de la chaleur. La qualité anti-oxygène des tubes permet de réduire la pénétration de l’oxygène à l’intérieur du réseau de chauffage et donc de limiter la formation des boues et algues (phénomène de corrosion bien connu des chauffagistes) qui encrassent le circuit et peuvent gêner son fonctionnement.

L’isolant au sol se présente généralement sous forme de plaques avec ou sans plot (plaques rainées-bouvetées pour le TMS). Cependant des nouvelles techniques de mousse polyuréthane projetée permettent d’épouser la forme de la dalle lorsque celle-ci présente des irrégularités importantes. Ce procédé permet également d’éviter les préchapes ou chapes de ravoirage destinées notamment au passage des gaines électriques.



La chape d’enrobage des tuyaux est un maillon important du « complexe » plancher chauffant. Il existe deux types de chape :
  • La chape dite traditionnelle (avec treillis) pour les petites surfaces, une extension par exemple.
  • La chape fluide, généralement mise en place par des applicateurs spécialisés. Elle apporte une meilleure qualité d’enrobage des tubes de chauffage et donc une meilleure restitution de la chaleur. Elle se décline sous deux formes différentes : avec un lien ciment ou sulfate de calcium (anhydrite).


L’anhydrite fait partie des nouvelles générations de chape, plus longue à sécher et plus contraignante dans la réalisation, elle bénéficie toutefois d’un meilleur rendement dans la restitution de la chaleur (inertie moindre) et d’une meilleure résistance mécanique (moins de joints de fractionnement à prévoir et épaisseur moindre autorisée).


Parmi les progrès techniques réalisés, le plancher chauffant fait l’objet d’une étude thermique sommaire donnant lieu à un plan de calepinage élaboré par Energy Habitat à partir des plans de votre construction.

Cette étude personnalisée prend en compte grâce à des calculs de perte de charge, les besoins thermiques et les particularités de l’habitation : hauteur sous-plafond, type d’isolation thermique, surface et emplacement des baies vitrées, type de revêtement de sol, destination de la pièce etc.… : chaque détail est pris en compte dans les calculs afin d’apporter la plus grande finesse et la plus grande précision dans la restitution de la chaleur. Le plan de calepinage déterminera notamment la densité du réseau (écartement des tubes), la répartition des tubes et leur cheminement.

Le plancher chauffant est donc devenu un produit technologique, plus complexe, plus élaboré qu’auparavant, évoluant au grès des normes et réglementations techniques (RT, DTU). Sa réalisation est devenue est vrai métier. C’est pourquoi il est important de choisir un vrai spécialiste qui est familiarisé avec son process de pose.

Pourquoi choisir Energy Habitat pour son plancher chauffant ?

Nous vous apportons :
  • La valeur ajoutée de l’expérience et d’un savoir faire éprouvé
  • Une prestation soignée et personnalisée
  • Une sélection des meilleurs composants
  • Des techniciens formés et aguerris dans la pose du plancher chauffant
  • Un process de pose exclusif
  • Une garantie décennale sur l’intégralité de la prestation



Radiateurs


Le confort de l’habitation ainsi que le rendement de votre installation de chauffage passe aussi par la qualité et la performance de vos émetteurs muraux…

Le saviez-vous ? remplacer ou rajouter quelques radiateurs sur votre installation peut parfois tout changer. L’installation de robinets thermostatiques peut permettre d’économiser de l’énergie et d’affiner la température dans chaque pièce.

C'est pourquoi Energy Habitat peut effectuer pour vous :
  • un audit gratuit de votre circuit de radiateurs existant
  • l’étude de faisabilité et le chiffrage pour la création de A à Z d’un
  • nouveau circuit de chauffage central dans le neuf ou l’ancien

Aussi bien à l’aise dans l’existant (simple rénovation ou réhabilitation lourde) que dans le neuf Energy Habitat vous conseille dans la solution la plus adaptée à votre projet. Nos équipes s’adaptent à tous les cas de figure : passage des réseaux en chape, raccordements sous les radiateurs ou sur les côtés, passage des circuits en plénum, création d’une ceinture en sous-sol , descente en parapluie depuis les combles, etc.

Radiateurs sur mesure, de grandes taille, classiques ou spécifiques (exemple : radiateur soufflant pour une véranda), décoratifs voire design, l’entreprise peut répondre à tous les besoins.